Accueil > Loisirs > Coups de coeur > Le KFE QUOI / Forcalquier (04) / Ouverture.

Le KFE QUOI / Forcalquier (04) / Ouverture.

Publié le : mercredi 14 mai 2014, par Patrick ROUDEIX, Webmeste du site


Le KFE QUOI / Forcalquier (04) / Ouverture.

Allez… je vais pas vous raconter d’histoire là parce que j’écris pour des potes…

Ce n’est pas parce que c’est des gens que je respecte ou parce que je suis passé pendant le chantier et que je les ai vus partir d’un hangar pour en faire une salle de concert qui passe une commission de sécu. Tous les amis de l’endroit étaient là et même qu’il paraît qu’il y en a qui ont donné ou prêté du pognon pour qu’elle existe cette salle.Je ne vais pas vous raconter d’histoire, je suis en train de dérusher comme on dit, les images du concert ! Et oui, on vous le disait il y a quelque temps. Je suis juste un spectateur alpha, ou bêta comme vous voulez, mais avec une accré !

La musique c’est sur la route que je la rencontre. Avec mon fourgon sommairement aménagé en bureau mobile et chambre à coucher…

Et ce soir là, c’est-à-dire vendredi dernier, la route m’amène à Forcalquier et ce n’est pas par hasard. Ce soir c’est l’ouverture du KFE QUOI. Et ça fait 9 mois qu’ils gestationnent ce lieu…

Il y a du lourd ce vendredi 21 mars 2014 : Dj Kep Dany, d’abord la scène locale, et puis ScareCrow
Je ne vous raconterai pas de bêtises, je suis en ce moment en train de regarder les images…
C’était juste énorme ! Une énergie, un flow, des textes ciselés, une alchimie entre les membres du crew et tellement plus encore…

Quand je suis arrivé vers 22h, Mister Brown, en bon patron de cette salle, et, paraît-il, un salarié non payé depuis 9 mois (la salle n’existait plus en théorie), était sorti pour annoncer aux gens devant la porte que ce soir c’était un peu compliqué et qu’il s’excusait d’avance pour le désagrément… Et quel désagrément ! C’était compliqué pour rentrer dans la salle tellement il y avait de monde. Salle comble. 300 personnes. Après 9 mois de travaux, de KféQuoiThon comme dit Mon Vier, groupe qui les a entre autres (et plein d’autres) soutenus.

Niveau concert, c’était juste la soirée à ne pas rater pour cet endroit ! La première, l’inauguration officielle comme ils disent. Avec un grand concert, des têtes d’affiche, mais aussi avec la scène locale. Si, si, vous voyez ce que je veux dire ! Ces artistes que vous dédaignez et qui pourtant essaient seulement de diffuser et partager leur art et qui parfois même arrivent, après des années de galère, à en vivre !

Quand je parle dédain, je ne pense pas au public habituel de la salle à Villeneuve, mais à en croire Brown, il faudrait respecter un peu plus l’endroit à l’avenir… À bon entendeurs…

Mais revenons aux concerts.

ScareCrow, c’était juste énorme ! Ca envoyait et vous auriez du venir si vous n’y étiez pas. De beaux textes qui tâchent bien, qui bousculent servis par un blues – hip hop à vous rééduquer les pavillons atrophiés par la soupe commerciale (comme ils le chantent) !

Et pour ne rien gâcher, Dj Kep Dany reprend la suite après une petite galère de son. C’est normal, ça arrive, et puis on ne leur en veut pas, on a eu droit à une petite explication sur l’histoire de ce nouveau lieu, du coup. Ensuite, ça reprend comme avant à Villeneuve ! La famille est sur scène et les deux frangins sont à l’origine d’un bœuf entre Ciao Tympans, Dj Kep Dany et les ScareCrow, façon Kfé Quoi ! Comme on aime… De mon côté, c’est ScareCrow (acheté sur place auprès des artistes parce que c’est quand même bon d’emporter un souvenir d’une si bonne soirée !) dans le Van pour rentrer dormir un peu avant ma journée de travail du samedi… Vivement le prochain concert au Kfé Quoi, sincèrement.

Au passage, s’il vous reste un peu des sous, ils n’oseront pas vous le dire, mais ils en ont encore besoin… Ne serait-ce que pour rembourser les copains qui leur en ont prêté pour pouvoir faire renaître de ses cendres ce haut lieu de culture libre du 04.

See Real

Photo See Real