Site de type portail coopératif

Accueil > Art > Coups de Coeur > Espace Régionaux Internet Citoyen

ERIC

Espace Régionaux Internet Citoyen

Enjeux et état d’avancement

Publié le : mercredi 26 novembre 2008, par Patrick ROUDEIX, Webmestre du site


Le programme ERIC s’intègre dans une stratégie d’ensemble de développement des TIC que la Région conduit avec ses partenaires. La stratégie adoptée par la Région articule l’ensemble des champs concernés et se traduit dans la réalisation de plusieurs chantiers : déploiement des infrastructures avec le réseau régional à très haut débit (R2THD), accès public et développement des usages avec le programme ERIC, développement des contenus, notamment éducatifs et culturels, avec le soutien à la filière économique régionale du multimédia, développement des pratiques pédagogiques multimédia avec l’équipement informatique et le câblage numérique des lycées...

La mise en œuvre intégrée de ces chantiers par le Conseil régional répond à la volonté de les concevoir non pas comme un ou des domaines spécifiques mais comme autant de leviers pour concourir à l’aménagement et au développement équilibré et équitable du territoire régional et à la construction d’une société du savoir. Avec le programme ERIC il s’agit donc d’engager sur le territoire régional une réelle dynamique de développement d’usages et de nouvelles pratiques qu’autorisent les TIC.

I - Les enjeux du programme ERIC
Le programme ERIC a été engagé par le Conseil régional en partenariat avec l’Etat et la Caisse des Dépôts et Consignations, et avec le soutien financier de l’Europe (programme FEDER Actions Innovatrices).

Son objectif est de favoriser les conditions d’une large appropriation de l’internet par l’ensemble de la société régionale par la mise en place de lieux d’accès public à l’internet répartis sur l’ensemble du territoire régional.

Les ERIC sont conçus comme des lieux de proximité capables d’assurer la sensibilisation et la formation de base aux TIC pour tous les citoyens, gratuitement ou à un coût modéré, avec l’intervention de ressources humaines qualifiées assurant une médiation entre les usagers et les outils.

La Région a choisi d’ouvrir ces lieux à tous les citoyens répondant ainsi à une volonté de mixité des publics. L’enjeu principal est de leur permettre de devenir non seulement des utilisateurs (« consommateurs ») des TIC mais surtout des acteurs investis dans la conception et la production de contenus et d’usages.

Pour autant, les ERIC peuvent en complément de leurs fonctions de base s’investir dans des actions plus thématiques répondant à des besoins de groupes particuliers (associations, entreprises, lieux relais pour la formation continue...). Ils sont ainsi susceptibles de se positionner comme des « centres locaux de ressources en TIC », pour mettre les TIC au service de l’ensemble des politiques publiques et contribuer ainsi à l’émergence progressive de « territoires numériques ».

Pour répondre aux enjeux multiples qui se manifestent sur l’ensemble des champs du développement régional, et se confrontent en Provence-Alpes-Côte d’Azur aux réalités physiques, économiques, sociales et culturelles d’un territoire fortement contrasté, le programme ERIC s’appuie sur trois axes principaux :

- Le maillage équilibré du territoire en lieux d’accès public à l’internet, pour répondre à l’enjeu d’accès aux TIC par le plus grand nombre ;

- L’appui aux stratégies et aux projets de développement des territoires en émergence (Pays et Agglomérations) ;

- La mise en réseau des acteurs et des lieux pour organiser les échanges de pratiques et d’expériences et favoriser l’émergence d’une dynamique régionale dans le développement de nouvelles pratiques et de nouveaux usages concourrant au développement économique, social et culturel du territoire régional.

A ce titre la plateforme régionale d’animation, de mise en réseau et de services des ERIC, véritable valeur ajoutée du programme, est un outil concourrant autant à l’appui au développement des projets de chacun qu’au développement de la dynamique régionale. La constitution d’un réseau régional à partir des ERIC, pour progresser collectivement sur le champ des usages et des pratiques et pour « créer un tout plus grand que la somme des parties » répond également au choix de la Région et de ses partenaires de s’appuyer sur les dynamiques et les compétences présentes sur le territoire. Cela s’est notamment traduit dans la mise en œuvre de projets d’ERIC « souples et adaptables aux contextes locaux ».

Il ne s’agit donc pas de créer un réseau « dédié », fermé sur lui-même, mais bien de profiter des dynamiques de réseau déjà à l’œuvre sur le territoire régional (Espaces Ruraux Emploi Formation - EREF, Points Cyb, Espaces Culture Multimédia - ECM, Espaces Ouverts d’Education Permanente - EOEP...), pour amplifier la diffusion des usages et des pratiques qu’autorisent les TIC, et qui pourront concourir aux stratégies de développement territorial.

II - L’état d’avancement du programme ERIC
A l’issue d’une étude d’état des lieux qui a permis d’apprécier le maillage du territoire régional en lieux d’accès public du territoire et ses insuffisances, les élus régionaux ont approuvé les orientations du programme ERIC en décembre 2001.

Le déploiement d’ERIC sur le territoire régional

Trois appels à projets permettant d’assurer le déploiement d’ERIC par des porteurs divers (associations, collectivités, établissements publics) sur le territoire régional ont été successivement lancés, avec une large diffusion de l’information parmi les acteurs régionaux. La création d’ERIC Cyber-Bases (en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations) s’est poursuivie dans le temps après cette phase d’appels à projets.

Les critères de sélection portaient sur la maturité et la qualité technique du projet présenté (objectifs, moyens, partenariats, viabilité financière), sa conformité avec les objectifs du programme régional, son éligibilité territoriale (prioritairement les zones de Massif et de Politique de la Ville), et sa complémentarité en terme de maillage avec les lieux d’accès public à l’internet déjà existants.

Ces appels à projets ont donné lieu à l’approbation par les élus régionaux de plus de 80 projets d’ERIC (dont 14 Cyber-Bases) portés par des collectivités locales ou des associations, ce qui a amené à la mobilisation globale de 2 170 000 €. Ces financements ont permis d’acquérir du matériel informatique (ordinateurs et périphériques), des logiciels, et du mobilier.

Du fait de la souplesse laissée aux porteurs de projets dans le choix du type de dispositif mis en place (fixe, mobile, « en étoile »...), ces projets correspondent à plus de 120 lieux répartis sur l’ensemble du territoire régional. La quasi-totalité des sites est désormais ouverte au public.

Les contacts avec les ERIC ont notamment mis en évidence la multiplicité des contextes d’inscription des projets (urbain/rural, intégration ou non de l’ERIC dans une stratégie globale sur les TIC...), le nombre et la qualité des partenariats noués par les porteurs, la richesse des activités et des projets mis en place, la diversité des publics accueillis, la pluralité des pistes de développement et de pérennisation des espaces (modèles économiques basés sur les financements publics ou mixtes)...

La mise en œuvre de la plateforme régionale d’animation, de mise en réseau et de services des ERIC

Dans le cadre de la préfiguration de la plateforme régionale des ERIC, des opérateurs associatifs financés par la Région et ses partenaires ont assisté certains porteurs de projets dans le montage de leurs dossiers et le démarrage de leurs activités. La mise en réseau des animateurs, des responsables d’ERIC et des décideurs territoriaux a été également initiée, permettant ainsi d’alimenter la réflexion sur la conception opérationnelle du dispositif de plateforme régionale des ERIC.

Lors de ces rencontres, les responsables et les animateurs des ERIC ont fait part de leurs besoins en termes de capitalisation et de mutualisation des compétences et des expériences, auxquels la plateforme régionale des ERIC devra répondre. Outil d’ingénierie de projets et d’accompagnement fonctionnel des ERIC, cette plateforme s’affirme en outre comme un dispositif de soutien à la qualification et à la professionnalisation des ressources humaines.

Dans cette optique, un dispositif visant à satisfaire les besoins suivants a été conçu :
- être facilement et clairement identifié par les publics sur son territoire
- être reconnu comme faisant partie d’un réseau qualifié
- se rencontrer, échanger des savoir faire, des ressources et des expériences
- se former et se professionnaliser

Après la définition des fonctionnalités et des services à même de répondre aux besoins précédemment évoqués, un appel d’offres relatif à l’animation physique et en ligne du réseau, et à la professionnalisation et la qualification des responsables et animateurs des ERIC, a permis de retenir des prestataires pour mener à bien ces missions (cabinet Proposition, association Toulon Var Technologies, Etablissement public CREPS PACA).

Le montant total des marchés est compris entre 290 000 et 535 000 € TTC, financés principalement par l’Union Européenne (programme FEDER ACtions Innovatrices puis subvention globale TIC) et la Région, et la Préfecture de région. Les interventions des prestataires, commencées en juin 2004, portent notamment sur les éléments suivants :

Animation physique du réseau des ERIC

L’objectif est de favoriser les échanges entre les différents ERIC sur des approches territoriales et thématiques. Les attendus de cette démarche sont de faire émerger et reconnaître des savoir-faire et des compétences par l’intermédiaire de contacts, de rencontres et réunions de travail entre ERIC, acteurs locaux, personnes ressources des TIC et responsables de politiques publiques.

Les actions sont ainsi orientées vers l’animation territoriale du réseau des ERIC, l’organisation d’ateliers thématiques (création culturelle et artistique, outils collaboratifs, emploi et insertion, e-administration et services en ligne...), l’organisation de rencontres régionales, l’animation du Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes, l’organisation d’actions communes à tous les ERIC...

Animation en ligne du réseau des ERIC

L’objectif est de favoriser les échanges entre les différents ERIC et d’améliorer leur fonctionnement en s’appuyant sur des outils électroniques. Il concerne à la fois la mise en œuvre d’un site web collaboratif et son animation. Les ERIC sont fortement incités à devenir producteurs d’informations (présentation de leurs activités, de projets en cours, de retours d’expériences) sur cette plateforme en ligne.

Ingénierie de qualification et de professionnalisation pour les ERIC

L’objectif est d’appuyer la professionnalisation des animateurs et des responsables en leur proposant un dispositif de qualification, adapté aux compétences diverses présentes au sein des ERIC. Des bilans de compétence vont ainsi être réalisés, et des formations thématiques seront organisées en fonction des demandes (logiciels libres...). L’échange d’expériences entre les ERIC sera par ailleurs méthodologiquement encadré.

Si les acteurs et les bénéficiaires des services de la plateforme sont prioritairement les responsables et les animateurs des ERIC, celle-ci devrait in fine contribuer à l’amélioration de la qualité et de la diversité des services offerts au public, mais également accompagner l’évolution progressive des ERIC comme « centres locaux de ressources en TIC », bénéficiaires également des services de la plateforme. C’est d’ailleurs une condition sine qua non de la reconnaissance et de la pérennisation des ERIC.

Pour accompagner cette évolution, la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a mis en place deux dispositifs dans le cadre du programme ERIC : le Fonds de Soutien aux Initiatives Innovantes (septembre 2004), et les postes de "chargés de développement numérique" (en juin 2005, dans le cadre du Plan Régional pour l’Emploi - PRE).

Article rédigé par PASQUER Wilfrid