Site de type portail coopératif

Accueil > Loisirs > Annonces > Fréquence Mistral

Fréquence Mistral

Publié le : lundi 23 mars 2009, par Patrick ROUDEIX, Webmestre du site


Fréquence Mistral : Quelques mots clés pour mieux nous comprendre : association, proximité, citoyenneté, indépendance, créativité…

Les deux axes majeurs des programmes sont l’information et les choix musicaux. Grâce à RFI , les auditeurs ont accès à l’actualité nationale et internationale. Ce qui permet à la rédaction de la radio de se consacrer à l’information de proximité. Les journaux quotidiens rendent compte de l’actualité locale et départementale par des comptes-rendus et reportages sur le terrain. De nombreux invités participent aux journaux et y trouvent une manière de promouvoir leurs activités. Les acteurs culturels et sociaux par exemple, sont ravis d’utiliser un média à des fins promotionnelles.

Une couleur musicale originale
<object classid="CLSID:22D6F312-B0F6-11D0-94AB-0080C74C7E95" codebase="http://activex.microsoft.com/activex/controls/mplayer/en/nsmp2inf.cab#Version=6,1,5,217" type="application/x-oleobject" name="NSPlay" width="207" height="70" align="absmiddle" standby="Loading Microsoft® Windows Media? Player components..." id="NSPlay"> <embed src="http://dream.wavestreamer.com:5821/" width="207" height="70" align="absmiddle" type="application/x-mplayer2" pluginspage="http://www.microsoft.com/isapi/redir.dll?prd=windows&sbp=mediaplayer&ar=Media&sba=Plugin&" name="NSPlay" showstatusbar="1" showcontrols="1" showdisplay="0" showgotobar="0" autosize="0" showcaptioning="0" enabletracker="0" showtracker="0" enablecontextmenu="0" volume="0" showpositioncontrols="0" showaudiocontrols="1">

Faisant la part belle à la découverte et à la création, Fréquence Mistral contribue à diffuser des artistes trop souvent négligés par d’autres radios. Ici pas de Top 10 ni de matraquage " tubuesque ", mais de la curiosité, du goût et de l’inspiration. Les styles musicaux s’y mélangent souvent avec bonheur dans le seul but de ravir les oreilles des auditeurs. Même si les nouveautés ont un traitement de choix, il n’est pas rare d’entendre Bénabar après Brassens, Ron Sexsmith avant Miassin ou Françoiz Breut ou bien Billie Holiday et Louis Armstrong après Compay Segundo et Cibelle. Cette diversité n’est pas nouvelle mais elle devient de plus en plus rare dans le paysage radiophonique français. C’est notre luxe !