Site de type portail coopératif

Accueil > Loisirs > Coups de coeur > Le mensonge s’immisce dans les débats du festival

Blues et Polar 2009

Le mensonge s’immisce dans les débats du festival

du 24 au 29 août

Publié le : dimanche 23 août 2009, par Patrick ROUDEIX, Webmestre du site


15483=Blues et Polar

Le mensonge est le propre des affaires judiciaires tortueuses, des romans les plus noirs, d’histoires quotidiennes faites d’hypocrisie ambiante.

Cette année, le festival Blues & Polar s’est penché sur le sujet. Entre fiction et réalité, le thème du mensonge est examiné à loupe, autour de débats littéraires (voir programme ci-dessous).

Usant de subterfuges pour s’inventer une vie rêvée ou se tirer d’un mauvais pas, certains Pinocchio des temps modernes mentent comme ils respirent. D’autres n’ont pas eu le choix et doivent leur survie à leur mensonge. Tel est le témoignage attendu et bouleversant de Marie Wodowska, 81ans, dont le seul tort est d’être née juive à une époque antisémite.

Jean-Michel Lambert, juge dans l’affaire du petit Grégory, revient avec son "monde sans vérité". Quant à l’écrivain Henri Coupon dans "Le grand fléau de la peste de 1720", il retrace le mensonge historique qui mena Marseille à sa perte pour les intérêts d’un seul homme.

Photo Édouard Coulot {JPEG}

Changement de décor

Dans cette 7e édition, l’équipe de bénévoles du mas de la Charbonnière plante le décor pour la première fois à la chapelle Toutes Aures, parvis sur lequel, 109 ans auparavant, un double assassinat fut commis.

Lors de cette journée intitulée "polar du terroir", mardi 25, le public découvrira le récit de plusieurs histoires noires dénichées dans les archives municipales.

Ce festival, qui réserve bien des surprises, est et restera gratuit afin d’inviter tout le monde à la réflexion.

Après avoir reçu de grandes pointures, telles que Petrucciani devant un piano à queue dans une grange l’an dernier, Jean-Pierre Tissier, responsable du festival, rêverait d’accueillir le chanteur belge Arno, la romancière Fred Vargas et les Anglais Doctor Feelgood.

"Le polar c’est comme le rock, c’est rebelle. Il peut se décliner sous diverses formes", souligne-t-il. À partir de lundi soir et jusqu’à samedi, le mensonge sera dans toutes les conversations. À vous de dénouer le vrai du faux au mas de la Charbonnière.

Au programme

- Lundi 24 août à Gréoux-les-Bains

18h45, café littéraire des Amis de Lucien Jacques à la Terrasse des marronniers.

- Mardi 25 à la Chapelle de Toutes-Aures

18h, lecture d’un procès en adultère à Manosque en 1633. 19h, rencontre avec Marie-Noël Paschal et Clémence Lorde. 19h30, concert Trio Agast. 21h15, au Lido, "Au coeur du mensonge".

- Mercredi 26 à la librairie Le Poivre d’âne

18h, place de l’Hôtel de ville, débat sur le mensonge historique et gastronomique avec Michèle Barrière et Henri Coupon. 19h30, Pierre Meige (chanson française). 21h15, au Lido, "Le festin de Babette".

- Jeudi 27 à la librairie Le Poivre d’âne

18h, débat avec Michel Embareck, Philippe Carrese, Pierre Meige. 19h30, concert les Fonds’Tiroir. 21h, au Lido, "J’ai attendu le diable" et "du Mali au Mississipi".

- Vendredi 28 au mas de la Charbonnière

18h, débat avec Béatrice Nicodème, Marc Menant, Marcus Malte, Jean-Michel Lambert. 19h30, inauguration. 20h, concert Honey Hush. 21h15, films en plein air de "La Sénorita" et "Garde à vue".

- Samedi 29 au mas de la Charbonnière

16h30, lecture. 17h30, débat sur le mensonge avec Didier Nebot (médecin à l’OSE), Marie Wodowska (rescapée de la guerre) le frère Henri Dominique, FOG, Me Collard et Didier Pillet. 19h, dédicaces. 21h, concert "Mercy".

Tout est gratuit, sauf les films au Lido (5 € et 3,8€).

Par Laure Gareta
www.laprovence-presse.fr