Site de type portail coopératif

Accueil > Art > Annonces > MISS WHITE & THE DRUNKEN PIANO + RUPA & THE APRIL FISHES le 16 (...)

FESTIVAL DE ROBION

MISS WHITE & THE DRUNKEN PIANO + RUPA & THE APRIL FISHES le 16 Juillet

Publié le : samedi 16 juin 2012, par Patrick ROUDEIX, Webmestre du site


18841=Guillaumin=

Au Théâtre de la Verdure à Robion

19h30 1ère partie : MISS WHITE & THE DRUNKEN PIANO - Création jazz blues

« Une chanteuse en robe blanche acoquinée à un piano ivre,un beatboxer en redingote,
un saxophoniste vétu de swing » : Singulier tableau que le trio Miss White & the drunken piano où chacun sait se métamorphoser : la pianiste en showoman, le sax et le beatbox en basse-batterie complice, un show punchy en concerto, un public bercé en fosse swingante...
La voix, salée de jazz, transporte...Le groove énergique du trio l’emporte...

Ils auraient entendu dire que Chopin eut été amateur de hip hop...
on se laisse convaincre ! www.myspace.com//mwhiteanddrunkenpiano

21h30 Concert : RUPA & APRIL FISHES - Mosaïque festive de folk, ragga, hindi, et musette

Rupa, est médecin le jour dans un service de soins intensifs à l’Hôpital Général de San Francisco … Nomade depuis sa plus tendre enfance, la chanteuse qui a passé une partie de sa jeunesse en Inde et dans le Sud de la France a mené de front ses deux passions de manière très discrète jusqu’à ce que l’album « Extraordinary Rendition » fasse le carton international que l’on connaît dans l’Amérique de l’après 11 septembre et c’est en confrontant encore et toujours les facettes opposées de ses deux carrières qu’elle a abordé le suivant, reprenant la guitare et l’accordéon .

Métissage avec un versant hispanique très fort, qu’il vienne de la péninsule ibérique ou encore de l’Amérique du Sud, et puis bien évidemment une touche délicatement épicée importée du sous-continent indien, une French touch qui nous télescope au travers des quelques pièces interprétées dans la langue de Boris Vian et enfin un pendant Etasunien à la fois soul et jazzy qui emballe le tout … Citoyenne du monde, sans frontière et sans préjugé, Rupa prend le meilleur de chaque culture et n’en garde que le positif

Un pincée de rap, un peu de swing manouche, de ragga et de cumbia, Rupa & The April Fishes ne renoncent à aucune subtilité, à aucun jeu de l’esprit pour rentre « Este Mundo » encore plus séduisant, encore plus riche, Ces poissons d’avril que Rupa nous accroche dans le dos n’en finissent plus de nous faire tenir en équilibre avec un fort sympathique clin d’oeil à Pablo Neruda …

Parfois comparés à Gogol Bordello ou à Manu Chao, Rupa & The April Fishes qui ont joué dans les plus prestigieuses manifestations internationales, enfoncent aujourd’hui le clou de la plus belle des manières : en Musique !