Accueil > Sites des Abonnés > Magain RENOVATION > Isolations

Travaux d’intérieure

Isolations

Phoniques et Thermiques.

Publié le : samedi 7 février 2015, par Patrick ROUDEIX, Webmeste du site


Je vous propose l’isolation acoustique/ phonique et thermique de votre maison, appartement, de toutes les pièces : chambres, salon, salle de bain, cuisine, comble, garage.

L’isolation se fait sur ossature métallique ou par collage. Les matériaux utilisés dépendent du souhait du client et des normes "ACERMI" (laine de roche, laine verre, laine de coton, laine de mouton, le chamvre, ouate de cellulose…).

L’isolation est aussi possible sur maison ossature bois.

Ces travaux d’isolation intérieure (acoustiques, phoniques, thermiques) sont adaptés pour les particuliers ou les professionnels.

Votre artisan plaquiste vous propose un devis personnalisé et rapide, un suivi des travaux régulier et une écoute. Les délais sont respectés et garantis.

Le travail est effectué dans le respect des normes RT2012, DTU et BBC, de l’environnement, et de la sécurité. A la fin de chaque chantier, les déchets sont recyclés.

Récemment je suis intervenu en isolation intérieure à Saint-Pierre d’Autils, Saint Pierre-de- Bailleul, Courcel, Gaillon, Veronvay, Vernon, Evreux, Val de Reuil.

Je suis situé dans le département des ALpes de Haute Proence (04) , région Provence Alpes Côte d’Azur) : départements Hautes-Alpes - Bouches-du-Rhône Var et Vaucluse.

 Définition - Avantage

Ossature métallique : Economique, ce système d’isolation sous ossature permet une isolation de haute performance adaptée aux maisons basse consommation BBC (conformes à la RT 2012)

Par collage : Les complexes de doublage PSE assurent l’isolation thermique ou thermo-acoustique des murs par simple collage sur les parois.

- PSE : Protection Sain Ecologique
- Norme ACERMI : Association pour la CERtification des Matériaux Isolants
- BBC : Bâtiment Basse consommation
- DTU : Document technique unifié
- RT 2012 : Règlement thermique 2012

 L’isolation phonique, ou isolation acoustique

, vise à éviter la propagation du bruit.

Dans un milieu compressible, le plus souvent dans l’air, le son se propage sous forme d’une variation de pression créée par la source sonore. Seule la compression se déplace et non les molécules d’air, si ce n’est de quelques micromètres. Le son se propage également dans les solides sous forme de vibrations des atomes appelées phonons. Là encore, seule la vibration se propage, et non les atomes qui ne font que vibrer très faiblement autour de leur position d’équilibre.

Tout bâtiment et infrastructure ou activité « peut être tour à tour « agressé » ou « agresseur » sur le plan acoustique ; il est donc primordial de bien analyser l’environnement sonore autour de la parcelle, la proximité du voisinage et les gênes acoustiques que pourrait générer l’exploitation du bâtiment que l’on a à construire au regard de la destination de celui-ci »1. L’isolation peut être intérieure ou extérieure. Certains matériaux (buttes de terre végétalisée, terrasses végétalisées) peuvent aussi dans une certaine mesure absorber le bruit ainsi ne pas le réverbérer.

 L’isolation thermique

désigne l’ensemble des techniques mises en œuvre pour limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. L’isolation thermique est utilisé dans nombreux domaines incluant notamment : le bâtiment (maintien d’une température de confort à l’intérieur des habitations).

L’isolation d’un bâtiment permet de diminuer les échanges de chaleur entre l’intérieur du bâtiment et l’environnement extérieur, et ainsi diminuer les besoins de chauffage et, le cas échéant, de climatisation. Cette isolation doit être pensée en fonction des contraintes climatiques du lieu dans lequel se situe le bâtiment. L’isolation thermique est le principe de base de la maison passive. Elle emprisonne la chaleur à l’intérieur en hiver et garde la maison fraîche en été. Une meilleure isolation réduit la consommation ; or une réduction de la consommation électrique implique une réduction des émissions de GES (gaz à effet de serre), il s’agit donc d’un bon début dans la lutte contre le réchauffement climatique.

La lutte contre le gaspillage d’énergie passe par l’isolation thermique des bâtiments chauffés. En France, et dans de nombreux pays, elle fait l’objet de réglementations. En France, l’isolation des nouveaux logements est obligatoire mais c’est aussi un moyen efficace de réduire les dépenses de chauffage et de climatisation tout en améliorant le confort. Elle est encouragée par les pouvoirs publics, par exemple par le programme Isolto (Région Nord-Pas-de-Calais). La RT2012 impose désormais à la construction ou à la rénovation d’avoir des indices d’isolations et d’étanchéités élevés et d’humidités basses. Ces indices varient selon la région (climat, hauteur). Des indices comme le diagnostic performance thermique (DPE)1,2, qui doit être inférieur à 50, ont été créé pour classer l’isolation des bâtiments en catégories. La RT207 prévoit un indice DPE à la construction en dessous de zéro, les bâtiments nouveaux devront être énergétiquement parlant autonomes